Namibie: PSA va ouvrir une usine d’assemblage à Walvis Bay

Le constructeur automobile français PSA a annoncé ce lundi 12 mars qu’il allait assembler en Namibie des véhicules Peugeot et Opel à partir du 2e semestre 2018. La marque française étend encore son maillage industriel en Afrique.

L’accord d’investissement entre PSA et le gouvernement namibien prévoit une production de 5 000 véhicules d’ici 2 ans. L’unité d’assemblage sera implantée dans la ville portuaire de Walvis Bay.

La production vise dans un premier temps le marché des 5 pays membres de l’Union douanière d’Afrique australe : l’Afrique du Sud, le Botswana, le Lesotho, la Namibie et le Swaziland. Le constructeur français se rapproche encore plus d’un marché continental qui présente une bonne marge de progression.

Le marché africain en pleine expansion

La région Moyen-Orient et Afrique constitue d’ailleurs l’un des axes prioritaires de la stratégie de développement pour ses 5 marques. PSA y a réalisé l’année dernière un bond des ventes de 54,5%, avec près de 600 000 véhicules écoulés, ce qui a compensé l’effondrement du marché asiatique.

Après le Maroc, le constructeur français va ainsi assembler cette annees des véhicules en algerie, en partenariat avec 3 entreprises locales et un projet existe aussi pour la Tunisie, un autre pays du nord du continent.

Si on ajoute les usines existantes ou en projet au Kenya, en Ethiopie et au Nigeria, le constructeur français espère vendre annuellement 1 million de véhicules dans la région Afrique et Moyen-Orient d’ici 2025.

Rfi


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *