Maroc : Pour mémoire afin de ne pas oublier

A l’occasion de la grande rencontre du peuple Amazigh Marocain le dimanche 25/11/2018 sous l’organisation d’une grande marche de protestation d’indignation, contre les bergers-nomades conduisant des centaines de chameaux qui pénètrent et violent les près et s’accaparent les récoltes vivrières, les arganiers et épuisant notamment les puits d’eau très utile à la vie dans le monde rural.

Cette manifestation est initiée par la « coordination de toutes les associations » oeuvrant sans relâche dans le domaine de la défense des terres ancestrales Amazighes, dont le « Pouvoir-Central du Maroc » tente de s’en emparer, en fermant les yeux sur ce genre de forfait qui ne date pas d’aujourd’hui, mais qui a bien duré depuis des décennies, sans que les appels, les cris et les larmes des « ayants-droit » n’aient été entendus, ni aucune assistance des supposés mandataires?

C’est pour cette raison de laxisme et du silence-coupable des Autorités actuelles de notre pays, que j’ai décidé de « republier » cet article remontant aux élections législatives du 07/10/2016 (2 ans) sous forme de rappel à ceux parmi les participants à cette rencontre, puissent en tirer des conclusions pour ne pas continuer indéfiniment à vivre dans la naïveté trompeuse.


Auteur: DASSARI Mohamed  AMAZIGH WORLD


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *