Heurts entre forces de l’ordre et manifestants à Jerada au Maroc

Des heurts ont opposé mercredi manifestants et forces de l’ordre dans l’ancienne ville minière de Jerada, agitée par un mouvement de protestation depuis fin décembre.

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux par des militants ont montré des face-à-face tendus, alors qu’un nouveau sit-in était organisé dans cette ville économiquement sinistrée depuis la fermeture de ses mines à la fin des années 1990.

Une source locale a fait état d’affrontements entre manifestants et force de l’ordre. Sur Facebook, des militants locaux ont accusé les forces de l’ordre d’avoir chargé des manifestants. Pour les autorités locales, « il y a eu confrontation après que des jeunes cagoulés ont commencé à attaquer les forces de l’ordre avec des jets de pierres ».

es médias ont fait état de blessés après ces heurts. Les autorités n’ont pas publié de bilan.

Des protestataires se sont aussi rassemblés devant des puits clandestins d’extraction de charbon dans un village proche de la ville, et des hommes sont descendus dans ces « puits de la mort » pour protester contre « l’approche sécuritaire » adoptée par les autorités, selon des médias locaux.

« Cinq personnes sont descendues dans les puits clandestins. Quatre sont sorties et la cinquième a refusé l’assistance de la protection civile », selon les autorités locales.

La mort accidentelle, fin décembre, de deux mineurs dans un puits désaffecté de charbon, suivie depuis de deux autres décès accidentels, a mobilisé la population de cette ville qui s’est paupérisée depuis la fermeture des mines.

Avec voaa


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *